Tous les articles par LuceR

Le CIMZ au colloque « Le défi libertaire »

Les 24 et 25 novembre 2016 s’est tenu à la FLSH de Limoges le colloque Le Défi libertaire, organisé par Till Kuhnle, Philippe Colin et Luís Fe-Canto.

cya26pvweaa05no-1
Voir le programme du colloque

Le CIMZ était présent, pour une communication de Luce Roudier sur Michel Zévaco :

« Mon maître, c’est moi ! » Une politique libertaire de l’écriture : Michel Zévaco.

img_5855 img_5856

Parution prochaine dans les Actes du Colloque ! A suivre…

Séminaire du CIMZ à l’ENS !

Le CIMZ fait sa rentrée ! Et celle-ci s’annonce haute en couleurs, puisque, parallèlement au lancement des éditions La Taupe Médite, le CIMZ a préparé un autre projet :

MGMG
– Les romans populaires ont-ils une valeur littéraire ?
– Le jeu vidéo mérite-t-il le statut d’art ?
– YouTube peut-il avoir une valeur culturelle légitime ?
– Le cinéma est-il un art ou un média populaire ?
– Le manga est-il de mauvais goût ?

Ou plutôt… toutes ces questions ont-elles bien lieu d’être, ou bien ne vaudrait-il pas mieux apprendre à réfléchir autrement…?

Réfléchir autrement, c’est ce que propose ce séminaire, à travers une trentaine d’interventions portant à la fois sur la littérature populaire, la science-fiction, la BD, le jeu vidéo, la comédie musicale, et bien d’autres médias. Chaque semaine, un intervenant différent proposera son regard, et nous avons eu à coeur d’inviter aussi bien des chercheurs reconnus que des jeunes chercheurs innovants :

Pierre Bayard et son expérience sur Dumas dans Aurais-je sauvé Geneviève Dixmer ?
Dominique Kalifa sur la construction de l’imaginaire à la Belle Epoque
Anaïs Guilet et le concept novateur de littérature cyborg
Nicolas Rouvière et ses travaux sur Astérix
Samia Myers sur la littérature ouvrière
Isabelle-Rachel Casta sur la figure de l’aca-fan
Marine Deregnoncourt et le téléphone portable en littérature
Marion Lata et la question de la fanfiction
Saliha Aklouf sur la naissance du roman policier
… et bien d’autres encore !

D’Arsène Lupin à Dragon Ball, nous essayerons de poser un autre regard sur la culture médiatique et populaire, qui d’habitude a si peu de place dans les institutions savantes.

Car le mauvais goût, ça s’apprend.

Lundi, de 16h à 18h, à l’ENS Ulm (45 rue d’Ulm, salle à préciser).
Première séance le 3 octobre.
Calendrier bientôt disponible.

Appel à contributions : Fictions Populaires

Appel à propositions d’articles, pour le 1er mai 2016

Dans le cadre du lancement de sa revue Le Pardaillan, le Centre International Michel Zévaco lance un appel à contributions.

Le Pardaillan a pour mission première d’être le vecteur des travaux du CIMZ sur Michel Zévaco, mais se destine également à des perspectives plus élargies, dans le but d’apporter une contribution à la recherche en Littérature Populaire et Culture Médiatique.

Le N°1 du Pardaillan aura pour thème « Fictions populaires », et sa parution est prévue pour septembre 2016. La question générale de la fiction, littéraire ou non, a déjà suscité de nombreuses analyses dans des champs d’études très divers ; celle du populaire est à l’origine de travaux depuis quelques décennies. Leur articulation n’est pas aussi évidente qu’elle peut le paraître au premier abord, et c’est elle que nous souhaitons interroger dans ce numéro : qu’est-ce que la fiction, et plus particulièrement la fiction littéraire ? que signifie l’expression de « fiction populaire », et comment l’appréhender dans toute la complexité du terme telle que Charles Grivel l’a analysée ? Un roman populaire s’adresse-t-il à une certaine classe sociale, ou est-il lu par un vaste public ? Comment cette notion de populaire s’insère-t-elle dans le régime médiatique ? Quel lien entretiennent le populaire et la culture médiatique, au croisement de la fiction ? Que construit une fiction pour devenir populaire, et quelles pratiques axiologiques s’appliquent face  une telle fiction ?…

Tous ces questionnements peuvent être envisagés par les propositions de contribution. Nous proposons d’explorer les modalités multiples de l’articulation entre fiction et populaire, à travers différentes formes, différents médias, différents espaces. Le champ d’investigation est donc volontairement très ouvert, et Le Pardaillan souhaite s’ouvrir à des domaines d’étude les plus variés possibles : littérature de tous les siècles et de toutes les langues, mais aussi cinéma, bande-dessinée…

Les propositions de contribution, d’une longueur de 500 à 1000 mots environ, sont à adresser à luce.roudier [@] gmail.com pour le 1er mai 2016 au plus tard. Si la proposition est retenue, l’auteur sera informé courant mai, et l’article sera demandé pour août 2016. La parution est prévue pour septembre 2016.

Parution : « Roman populaire et (dés)engagement », in Le Rocambole

Le Rocambole, la revue de l’Association des Amis du Roman Populaire, fait paraître dans son dernier numéro, « Héros illustres et illustrés populaires », une contribution de Luce Roudier, « Roman populaire et (dés)engagement : la violence politique désactivée chez Michel Zévaco », pp. 101 à 111.

L’article traite de la question de l’engagement politique dans les romans de Michel Zévaco : l’engagement, sous toutes ses formes, est souvent considéré comme nul par défaut dans les romans-feuilletons, vecteurs d’un divertissement sans réflexion ; et Zévaco lui-même est presque systématiquement présenté comme un romancier qui a opéré une coupure nette avec son passé de militant anarchiste. Qu’en est-il réellement lorsqu’on lit ses romans à la lumière de cette interrogation ?

http://www.lerocambole.net/rocambole/pages/fichouvrage.php?ID=630&edtid=5

Merci à Daniel Compère pour cette très agréable collaboration.

Michel Zévaco applaudi en Creuse !

En cette soirée de fin d’été, le lundi 24 août 2015, une soixantaine de personnes sont réunies dans la grande salle de spectacle de La Spouze pour écouter Michel Zévaco.P1240027

Une salle comble, un public attentif, deux lecteurs et un écran sont réunis pour cet hommage à Michel Zévaco.

Consulter la revue de presse

Ecouter la lecture

Cette lecture-projection est un succès de plus à l’actif des Lundis Littéraires qu’organise pour la seizième année René Bourdet, le propriétaire de ce grand domaine creusois. Menée à un rythme endiablé par Luce Roudier et Frantz Bourdet, la lecture est rythmée par des extraits de films adaptés des romans de Michel Zévaco. Au programme, les incontournables Jean Marais en Capitan et Gérard Barray en Pardaillan, bien évidemment, mais aussi la version, moins connue, du Capitan réalisée par Robert Vernay en 1946.

P1240047

Frantz Bourdet et Luce Roudier en pleine lecture

P1240035

Côté lecture, on ne chôme pas non plus : après une biographie de Zévaco, agrémentée de la lecture de quelques articles de presse, on retrouve Les Pardaillan, Le Capitan, mais aussi des romans moins connus comme Borgia !. De la jeunesse du chevalier de Ragastens à la Saint-Barthélémy, on passe en revue les grandes lignes de l’oeuvre de Zévaco.
Le public, enthousiaste après 1h30 de spectacle, se révèle être composé d’autant de Pardaillanistes convaincus que de simples curieux. Un succès pour le CIMZ !

P1240044

P1240048

Michel Zévaco en Creuse ! 24/08/2015

La seizième édition du Festival littéraire, théâtral et musical de La Spouze accueillera Michel Zévaco, le temps d’une lecture-projection, le lundi 24 août 2015.

Tract recto

A La Spouze, tous les étés depuis quinze ans, théâtre, littérature, chanson et poésie sont au programme du Festival qu’organise René Bourdet, octogénaire libertaire, à la fois chanteur, acteur et poète engagé. A deux pas de l’étang des Landes, au coeur de la Creuse, alternent Lundis Littéraires et Jardins-Jeudis, autour d’un programme varié où Apollinaire et Shakespeare côtoient les classiques de la chanson française, interprétés à l’orgue de Barbarie.

Lundi 24 août 2015 à 21 aura donc lieu une séance de lecture et de projection dédiée à Michel Zévaco, et organisée en collaboration avec le Centre International Michel Zévaco. Celle-ci retracera à la fois la vie de Zévaco et ses romans, en alternant extraits littéraires et cinématographiques.

L’entrée est gratuite, avec participation du public.

Tract verso

Les inscriptions sont ouvertes !

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer que, les formalités administratives étant terminées, il est désormais possible d’adhérer à l’association !

Les inscriptions sont ouvertes sur cette page : Adhésion

Dès réception de votre bulletin d’inscription et de votre cotisation, nous vous enverrons votre carte de membre.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse contact.michelzevaco [@] gmail.com.

A très bientôt !

~ ~ ~

« Il existe deux sortes d’hommes : ceux qui ont lu Les Pardaillan et ceux qui ne l’ont pas lu. Ceux qui ont lu Les Pardaillan appartiennent à une société secrète, avec des signes distinctifs, un langage et des goûts particuliers. Il vivent en exil et tentent toujours de retrouver leurs semblables parmi la foule de ceux qui n’ont pas lu Les Pardaillan. »

Ahmet Altan

Création de l’association !

Le Centre International Michel Zévaco est désormais officiellement créé !

En date du 15 mai 2015, la Préfecture de Police de Paris a validé la création de notre association.

Nous sommes actuellement en train de régler les formalités bancaires pour vous permettre d’adhérer dans les plus brefs délais, et nos activités vont pouvoir commencer (première Lettre interne prévue pour le mois de juillet).

Merci à tous ceux qui nous ont déjà témoigné leur soutien.

A très bientôt !

Chapo01