Parution : « Roman populaire et (dés)engagement », in Le Rocambole

Le Rocambole, la revue de l’Association des Amis du Roman Populaire, fait paraître dans son dernier numéro, « Héros illustres et illustrés populaires », une contribution de Luce Roudier, « Roman populaire et (dés)engagement : la violence politique désactivée chez Michel Zévaco », pp. 101 à 111.

L’article traite de la question de l’engagement politique dans les romans de Michel Zévaco : l’engagement, sous toutes ses formes, est souvent considéré comme nul par défaut dans les romans-feuilletons, vecteurs d’un divertissement sans réflexion ; et Zévaco lui-même est presque systématiquement présenté comme un romancier qui a opéré une coupure nette avec son passé de militant anarchiste. Qu’en est-il réellement lorsqu’on lit ses romans à la lumière de cette interrogation ?

http://www.lerocambole.net/rocambole/pages/fichouvrage.php?ID=630&edtid=5

Merci à Daniel Compère pour cette très agréable collaboration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *